About

About

logo

 

We are a contact group created on the impulse of Prof. Jacques Mahillon and Dr Colette Duez to promote the interdisciplinary study of biofilms (microbial communities dwelling at interfaces) in Belgium.

The main goal of this initiative is to significantly increase the number and the relevance of interactions between research groups working on biofilms in one way or another.

We hope our annual meetings will catalyse the transfer of knowledge, know how, technologies and staff. Of particular interest is the interdisciplinary character of biofilm research, especially as it comes to the development of new methods of analysis.

The study of microbial biofilms is intrinsiquely bound to eminent challenges: wastewater treatment, nosocomial diseases and food safety among others. Hence, biofilms play an important role in many natural biotopes, some have been in place for several millions of years, withstanding adverse conditions.

However the fields of applications cited above seem remote, biofilms share a lot of common characteristics that make them similar. Therefore, the tools used to study them in the labs are quite similar. We wish to offer a place where belgian scientists can acquire the necessary skills for their biofilm studies.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          Prof. Jacques Mahillon, Président du BIBR.

Nous sommes un groupe de contact relatif à l’étude interdisciplinaire des biofilms (communautés microbiennes associées à des surfaces).

Le but de cette initiative est d’augmenter significativement le nombre et la pertinence des interactions entre les groupes de recherche en Belgique travaillant sur les thématiques associées aux biofilms.

Ceci permettra de favoriser les échanges de savoir, personnes et technologies et ainsi de créer et/ou renforcer des collaborations inter-laboratoires.

En particulier, il est primordial de promouvoir l’interdisciplinarité dans ce domaine en mettant l’accent sur l’ouverture vers de nouveaux outils d’analyse (notamment developpés en mathématiques et sciences appliquées ).

L’étude des biofilms constitue une discipline émergente associée à des problématiques concrètes et diverses telles que: l’épuration des eaux, les maladies nosocomiales et la sécurité alimentaire.

De plus, les biotopes naturels sont riches en tapis microbiens, des types particuliers de biofilms environnementaux complexes qui ont traversé avec succès tous les âges de la Terre depuis le Précambrien.

Bien que les domaines d’application cités plus haut semblent éloignés, les caractéristiques exhibées par les communautés microbiennes qui y sont liées sont trés semblables. Par conséquent, les outils expérimentaux utilisés sont transversaux.

De plus, les scientifiques actifs dans le domaine des biofilms doivent mettre en oeuvre de multiples compétences afin de produire une recherche de qualité, compétences dispersées dans plusieurs équipes en Communauté Francaise.

 

Prof. Jacques Mahillon, Président du BIBR.

Leave a Reply